Un mois, un partenaire: AmpliSIM

Co-Fondateur et CEO d’AmpliSIM, Olivier Oldrini est un passionné d’innovation et de science de l’environnement. Ingénieur de formation et particulièrement intéressé par la modélisation météorologique à petite échelle et la qualité de l’air, il a co-fondé AmpliSIM avec Sylvie Perdriel pour démocratiser l’utilisation de la simulation.

Une vision commune

AmpliSIM offre ainsi une plateforme SaaS pour évaluer, suivre et prévoir l’impact sur l’air d’activités industrielles ou d’infrastructures. Leur approche repose sur l’idée qu’il faut laisser l’utilisateur se concentrer sur la qualité de l’air : AmpliSIM s’occupe d’apporter les données nécessaires – nombreuses en modélisation environnementale – et de déployer les calculs de manière transparente. Enfin, l’exploration et l’exploitation des résultats sont également très facilitées.

AQMO est pleinement aligné avec la vision d’AmpliSIM et permet de relayer cette vision au-delà de la pure modélisation. AQMO offre ainsi une plateforme complètement territorialisée et qui intègre tout un dispositif d’acquisition de la donnée sur le terrain.

AQMO, c’est également une opportunité exceptionnelle pour valoriser plus fortement la solution SaaS AmpliSIM auprès des acteurs territoriaux, soit directement, soit au travers d’experts locaux.

AmpliSIM au sein d’AQMO

La plateforme AmpliSIM a été développée par une équipe férue de modélisation capitalisant sur plusieurs dizaines d’années d’expérience cumulées en simulation numérique au meilleur niveau. Le caractère hyper innovant de la solution d’AmpliSIM a été reconnu au niveau français (incubateur Agoranov, Concours d’Innovation Adème, label Greentech du Ministère de l’Environnement) et à l’international (dispositif européen PRACE/SHAPE pour le calcul intensif, label 1000 solutions de la Solar Impulse Foundation de Bertrand Piccard).

Cette solution permet ainsi de réaliser des simulations sur un mode bout-en-bout – de la mise en données à l’exploitation des résultats – et de de gérer simplement un portefeuille de scénarios alternatifs. Cet usage est particulièrement important dans une dynamique AQMO pour répondre à des questions de type « Et si … ? » ou en gestion de crise (urgent computing). AmpliSIM peux aussi gérer des simulations en mode suivi et prévision : c’est-à-dire des simulations actualisées automatiquement, par exemple tous les jours, et qui intègrent mesures de terrain et prévisions météorologiques. Il s’agit alors de suivre au jour le jour, et pour un public sans doute pour large, la qualité de l’air.

AmpliSIM et le modèle SIRANE

AmpliSIM avait déjà collaboré dans un autre projet de recherche avec l’équipe Atmosphère, Impact & Risk du Laboratoire de Mécanique des Fluides et d’Acoustique de l’Ecole Centrale de Lyon. C’est une équipe brillante et à qui a immédiatement pensé AmpliSIM lorsque a germé l’idée d’AQMO. Avec SIRANE, la modélisation peut ainsi descendre à l’échelle de la rue dans la modélisation urbaine, ce qui est complètement cohérent avec les données obtenues avec les capteurs embarqués.

La solution SaaS d’AmpliSIM permet de valoriser au mieux le modèle SIRANE, en particulier au niveau de la mise en données. En effet, plus l’échelle de modélisation est fine, plus le modèle est exigeant aux niveaux des données nécessaires, ce qui complique le travail de l’ingénieur d’étude. AmpliSIM facilite la mise en donnée, et SIRANE bénéficie également de la souplesse offerte par notre solution SaaS pour la mise en calcul et pour l’exploitation des résultats.

AQMO comme innovation en matière de surveillance de la pollution

Il existe déjà des solutions mais beaucoup plus orientées experts pour la surveillance de la pollution. Avec L’initiative AQMO, on commence à tendre vers quelque chose qui permet aux experts de dialoguer avec les non-experts, et dans un cadre unifié et derrière le même écran.

C’est finalement la diversité et la complémentarité des compétences des acteurs du projet qui s’affirment : calcul intensif, calcul distribué, modélisation, gestion de projet complexe, protocoles de communication, systèmes embarqués, transport public, vision territoriale, etc.

Et au-delà d’AQMO

L’équipe AmpliSIM est convaincue que de très fortes synergies sont possibles, avec Air Breizh notamment. Leur solution reste en effet un formidable outil, au-delà de la réalisation d’études, pour partager des résultats de simulation ou mettre de la donnée à disposition de tiers qui font de la modélisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *